‫الرئيسية‬ Around the world République démocratique du Congo. Et la situation humaineitaire dans le territoire de masisi
Around the world - Congo démocratique - 9 سبتمبر، 2022

République démocratique du Congo. Et la situation humaineitaire dans le territoire de masisi

Le nouveau rendez-vous mondial

Du Congo démocratique

L’envoyé spécial

jean Christophe mashali

dRÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO, Situation humanitaire dans le Territoire de Masisi : les déplacés ayant fuis les exactions du groupe armé NDC-Rénové vivent dans des conditions déplorables et nécessitent une assistance humanitaire d’urgence, plaident le Consortium international de défenseurs des droits humains en RDC l’ Organisation ALPHA OMEGA WORLD PEACE COMMUNITY DEVELOPMENT FOUNDATION INC RDCONGO .

Masisi est l’un des territoires de la province du Nord Kivu en RDC où pullulent les groupes armés locaux multiformes (revendications) .

 

Près de 6.000 personnes déplacées issues de plus de 3 mille ménages vivent dans des conditions humanitaires « déplorables » depuis dimanche 4 septembre dernier à Luke, en secteur de Osso Banyungu, dans le territoire de Masisi au Nord-Kivu.

Ces déplacés dont la plupart sont des femmes et des enfants, sont venus des villages de Ruseme, Nyabyasho, Ngululu 2 et Lutanda.

Ces derniers ont fuis les exactions qu’ils subissaient de la part du groupe armé Nduma Defense of Congo (NDC-Rénové) aile Mapenzi, actif depuis deux ans à Ngululu, un village du groupement Nyamaboko 1er.

Des déplacés rencontrés sur place indiquent que depuis le dimanche, ils dorment à même le sol, exposés à toutes formes d’intempéries. Ils n’ont aussi pas de nourriture, ni de médicaments, et leurs enfants privés de scolarité.

«Depuis dimanche dernier nous souffrons beaucoup, nous avons abandonné nos champs remplis des produits champêtres, et nos maisons, et voici comment nous dormons à même le sol, la journée comme pendant la nuit. Les autres enfants ont commencé à étudier depuis lundi mais les nôtres non a-t-il déclaré ! Nous avons besoin que les autorités puissent chasser ces miliciens et nous ramener chez-nous. Ces miliciens nous tuent, nous violent et nous imposent une vie misérable,» , Ajoutons que plus de 4 écoles n’ont pas ouvert leurs portes dans ces villages occupés par ces miliciens NDC.

Il plaide également pour le déploiement des militaires dans cette zone quasi abandonnée par les autorités, afinde non seulement sauver l’année scolaire, mais aussi permettre à ces habitants de retourner et pouvoir vaquer librement à leurs occupations.

Contacté, le fonctionnaire délégué du Gouverneur à Luke, reconnait que les conditions de vie « inhumaines et dégradantes » imposées par ces miliciens aux habitants sont à la base de leur fuite.

Les membres de ce s organisations sollicite une assistance humanitaire en faveur de ces personnes, en attendant leur retour une fois la sécurité rétablie.

«Ces gens ont réellement fui les exactions commises par ces miliciens depuis plus de 2 ans. Le cas récent est celui de l’assassinat d’un notable local par des coups des fouets pour n’avoir pas payé certaines taxes illégales lui imposées pour ainsi vous dire que le droit de l’homme est bafoué dans plusieurs territoires du pays. Les autorités devraient aider ces déplacés en déployant des militaires dans ce coin du territoire de Masisi et ailleurs. Mais aussi en attendant qu’ils regagnent leurs villages . Ces organisations demandent que le respect de droits humains est d’application strict pour tous et les groupes armés doivent respecter la vie humaine sans distinction aucune. Au gouvernement d’assurer la sécurité de la population et renforcer l’autorité de l’état dans plusieurs territoires au lieu de laisser la population a la mercis des groupes armés , a l’ONU d’accélérer l’application de l’objectif numéro 16 des ODD de UN .

 

‫شاهد أيضًا‬

مصر وايريتريا يطالبان بالوقف الفوري لاطلاق النار في غزة وتحذيرات واسعة من مجاعة بالقطاع

مصر / كتب – المراسل الصحفي حسام نوار الأحد 25/2/2024 مصر وإريتريا يطالبان بالوقف الف…